Avenue Théroigne de Méricourt

L'avenue Théroigne de Méricourt relie l'avenue Raymond dugrand au pont André Lévy. Elle s'épare le quartier Rive Gauche du quartier Jacques Coeur.

Qui est Théroigne de Méricourt ?

 

Anne-Josèphe Terwagne est né le 13 août 1762 près de Liège. Après le décès de sa mère à l'âge de 5 ans, elle est confiée à différentes tantes, puis à un couvent et doit à l’âge de 12 ans revenir vivre chez son père. A cause d’une mésentente avec la nouvelle épouse de son père, elle s'enfuit pour exercer différents métiers. A l’âge de 17 ans, elle devient “dame de compagnie” d’une bourgeoise qui l'emmènera en Angleterre et en Italie.

 

Elle rejoint la France en 1789 et est rapidement gagnée aux idéaux de la Révolution. Elle s’installe à Versailles pour y suivre les travaux de l’Assemblée, où elle fait son instruction politique. Elle est alors la seule femme dans les tribunes. Elle prend le nom d'Anne-Josèphe Théroigne, Théroigne étant la forme francisée du nom wallon Terwagne.

 

 

Portrait présumé de Théroigne de Méricourt,

attribué à Antoine Vestier

 

Accusée à tord en 1790 par les journaux royaliste d’avoir participé à plusieurs épisodes révolutionnaires à Versailles, elle préfère s’exiler dans son pays natal.

Une fois en Belgique, elle est soupçonnée de vouloir soulever la population contre l’empereur autrichien. Elle est retrouvée et séquestrée pendants 9 mois par l’empereur autrichien en 1791. Cette séquestration accroîtra sa popularité à Paris où elle retournera y vivre dès sa libération.

 

A son retour, elle s’engage fortement en faveur de la guerre accompagnée du partie politique des “Jacobines”. Elle s’engage dans la chute de la royauté et prend une part active aux manifestations révolutionnaires, en particulier lors de l’assaut des Tuileries le 10 août 1792 qui consacre la déchéance du roi.

En 1793, les Jacobines l’accusent de trahison. Théroigne de Méricourt sombre alors dans la folie et sera interner à l’hôpital de la Salpêtrière. Elle y passera les 23 dernières années de sa vie et mourra en 1817.

 

 

(Auteur de l'article : Dufour Cindy - Février 2016

Trésorière de l'association Vivre Parc Marianne 2015-2016)